Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 08:55
J'ai gagné un livre.

La semaine dernière, j'ai participé à un tirage au sort sur la page Facebook de "De Boeck supérieur" qui mettait en jeu le livre "Prévenir le (cyber)harcèlement en milieu scolaire. J'ai eu la chance d'être la dernière gagnante des 5 tirages au sort.

J'ai gagné un livre.

Il complètera efficacement le petit livre que j'ai acheté l'année dernière sur l'intimidation en général.

J'ai gagné un livre.

Ce petit livre est disponible sur le site de Pirouette Editions et on peut même lire des extraits gratuitement : il suffit de cliquer sur le petit nuage "pdf, extrait du livre" sous la photo de ce livre.

C'est bien sûr un sujet important pour moi, en tant que maman, en tant que professeur et aussi, parce que j'ai de sales souvenirs scolaires d'école primaire de mon côté.

 

Et même si l'on n'a pas d'enfant, si l'on n'est pas professeur, c'est important en tant qu'être humain : l'intimidation/le harcèlement, nous savons tous que ce genre de comportement ne se produit pas qu'à l'école. Cela peut arriver à tout le monde, de la part de n'importe qui : voisin, conjoint, collègue, supérieur hiérarchique etc.

 

Je ne vais pas finir cet article sans parler du clip contre le harcèlement, qui doit passer dans les établissements scolaires, sur les chaînes de télévision et même au cinéma, dans le cadre de la journée contre le harcèlement scolaire demain.

 

N'allez pas croire qu'un prof qui écrit au tableau ne voit absolument rien de ce qui se passe en classe ; bien sûr, on ne voit pas tout mais on perçoit des bruits, des mouvements...

N'allez pas croire qu'un prof qui voit un élève criblé de boulettes de papier, avec une règle collée sur la figure par ses camarades, croit réellement que l'élève s'est fait cela lui même pour s'amuser.

Bien sûr qu'on ne peut pas tout voir, bien sûr que même en essayant de gérer les problèmes, nous ne réussissons pas forcément à les régler. Mais nous ne sommes ni aveugles, ni indifférents au sort des élèves qui nous sont confiés.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
C'est bien que tu aies gagné ce livre, il doit etre plein d'infos !
Répondre
G
malheureusement certains enseignants continuent a denigrer la parole des enfants bisous
Répondre
C
Le harcèlement où qu'il se produise est toujours très difficile à traiter...Il faut libérer la parole et tout faire pour le combattre .Super ce livre!!!Grosses bises:)
Répondre
C
oui, c'est dur de faire parler les victimes. Elles ont peur des représailles et certains harceleurs sont capables d'aller très loin, même très jeunes.
C
c'est un beau cadeau<br /> quant au sujet , il est très difficile , hélas
Répondre
L
un sujet grave et sérieux, une lecture difficile je pense mais salutaire et importante ! Bravo !
Répondre
Z
Bravo <br /> C est toujours agréable de gagner un livre qui nous intéresse <br /> Bon mercredi bises
Répondre
C
c'est sûr, utilie à tous points de vue pour moi.
B
Bravo une nouvelle fois, c'est super ! Le harcèlement, vaste sujet ! Pas toujours facile à cerner ! L'an dernier, je pourrai dire que mon petit fils a été harcelé par sa maitresse à tel point qu'il a fini par dire en début d'année que de tous façons il était nul et qu'il n'arriverait jamais à rien. Il n'a que 9 ans comme Frédéric et ça surprend d'entendre ça. Ma fille a pris rendez-vous avec un psychologue même si avec la maîtresse de cette année ça se passe super bien. Attention, c'est loin d'être un ange mais c'est surtout un petit coquin (Frédéric me fait beaucoup penser à lui avec ses répliques marrantes !) pas un petit garçon qu'on doit punir systématiquement tous les jours. Je me rappelle d'une fois où il a été puni pour avoir répondu vertement à un plus grand que lui et où je lui ai demandé pourquoi il avait fait cela. Voilà sa réponse que je trouve assez zen :"Quand on m'embête, je laisse trois chances aux autres avant de répondre" Venant d'un petit garçon de 8 ans à l'époque, j'étais assez épatée et surtout j'ai eu du mal à garder mon sérieux. A voir si la vidéo aura un certain impact sur le harcèlement en élèves car c'est un sujet très sérieux. Bonne journée Bisous
Répondre
C
pauvre petit ! il se fait embêter, il répond, et c'est lui qui est puni ! ça me met en rage. <br /> La vidéo aussi me met en rage, surtout l'idée que notre propre ministère cautionne l'image désastreuse de l'enseignant qui y est présentée. Il FAUT faire quelque chose, mais sûrement pas en montrant les profs sous ce jour.
M
heureuse que tu aies gagné ce bouquin... justement nous sommes confrontés en ce moment au cas d'un gamin qui a été embêté petit, mais là bizarrement avec le recul on s'aperçoit que c'est la mère qui a persuadé son gamin qu'il était harcelé.. alors qu'à la base son gamin est juste un gosse qui fait tout pour attirer l'attention sur lui..maintenant il est en sixième et devient à son tour harceleur ou alors provoque les autres pour devenir victime... l'équipe enseignante a là un sacré boulot quand on pense qu'il faudrait une thérapie familiale.... bisous!!
Répondre
C
hé bien bon courage, ça ne va pas être simple à gérer...
F
Grave problême vieux comme ... le monde si j' oserais dire !<br /> Courage et beaucoup de lucidité à tous ceux qui y sont confrontés au quotidien...<br /> Bises
Répondre
C
C'est certain ! c'est malheureusement dans la nature humaine, mais cela ne nous contraint pas à l'accepter sans rien faire.

Casse-Bon... Qui ???

  • : Creativ-idees, le blog de Casse-bonbeca
  • : Venez partager ma passion des loisirs créatifs, mes tuto, mes recettes. Mais aussi parler de la nature, des enfants...
  • Contact

  • Casse-bonbec
  • Je m'appelle Corinne. Je suis mariée, j'ai 2 enfants que j'adore et entre mes loisirs créatifs,  ma famille, mon job et ma maison, il me faudrait des journées de 200 heures !
  • Je m'appelle Corinne. Je suis mariée, j'ai 2 enfants que j'adore et entre mes loisirs créatifs, ma famille, mon job et ma maison, il me faudrait des journées de 200 heures !

Cette année, j'ai tricoté/crocheté....

Chaque Chose À Sa Place.